COVID-19 / FERMETURE JUSQU'AU 31 MARS


Loisirs en GARE


UN MUSÉE ET UN SITE UNIQUES EN CENTRE BRETAGNE


HORAIRES D'OUVERTURE

Loisirs en Gare est impatient

de vous accueillir à nouveau

le jeudi 1er avril 2021

à partir de 13h30 (pour les particuliers).

TARIFS

Pour adulte et enfant,

en visite libre ou guidée, 

et en groupe. 

BOUTIQUE

N'hésitez pas à nous contacter

pour recevoir des bons cadeaux

ou

vous renseigner sur les produits de notre boutique.

RÉSERVATION

Location de vélos,

Yourte, 

Escape game, 

Aire de camping,

Visite guidée pour les groupes...

 

Réservation possible toute l'année




 

POUR LES GROUPES, LE MUSÉE EST OUVERT TOUTE L’ANNÉE SUR RÉSERVATION

Voir nos offres groupes ici

 



Après la fermeture de la ligne « Carhaix-Rosporden » du Réseau Breton le 10 avril 1967, la gare fut rapidement laissée à l'abandon. En 1987, une tempête emporta une partie de son toit… En 2002, Marie Faure - adjointe au maire et déléguée à la Communauté de Communes du Pays du Roi Morvan-  lance une mobilisation autour d’un projet de restauration, avec notamment  la participation au concours organisé par Ouest-France « Sauvez un trésor près de chez vous » : la commune est primée.

 

Au fil du temps, la création d’un équipement culturel et touristique avec une scénographie liée à la mémoire du ferroviaire, au bord de cette voie verte n°7 « Rosporden - Morlaix » s’impose et la Communauté de Communes du Pays du Roi Morvan, le 15 décembre 2006, décide d’assurer la maîtrise d’ouvrage pour la restauration de la gare et sa muséographie.

 

En 1885, la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest obtenait le feu vert pour réaliser un réseau de lignes à voie métrique (dont l'écartement des rails est de 1m) au départ de Carhaix. Le Réseau Breton venait de naître, vite appelé l'étoile de Carhaix. Il totalisait 427 km de voies en 1925, devenant ainsi le plus grand réseau secondaire de France. Avec l'arrivée du chemin de fer, le centre Bretagne sortait de son isolement : ce fut d'abord la construction des terrassements et ouvrages d'art, puis des lignes, avec ses gares.

 

Le chemin de fer fut un levier pour le développement économique en facilitant le transport des marchandises et le déplacement des habitants vers les foires et marchés. Ar Marc'h Du, le cheval noir, entrait dans leur vie. Mais le déclin s'amorce dès le milieu du 20e siècle car le Réseau Breton n'est plus performant, concurrencé par le transport routier et le réseau à voie normal (écartement de 1,435m).

 

Au fil de la visite, vous découvrirez l'histoire du chemin de fer breton, les métiers des cheminots, le matériel roulant, le trafic des marchandises, la vie du 19e au 21e siècle en centre Bretagne. De nos jours, une seule ligne du Réseau Breton subsiste encore : la ligne de Carhaix - Guingamp - Paimpol.

L’association « Ar Marc’h du » (cheval noir) est créée en février 2008 pour assurer la gestion du site.   

 


Crédit photo: Alexandre Lamoureux
Crédit photo: Alexandre Lamoureux

Restons en contact



Partagez notre site !